Reims habitat, acteur du territoire

A vos cotés depuis plus de 90 ans.

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pose de la 1ère pierre de l'espace multisolidarité du Secours Populaire Français

Pose de la 1ère pierre de l'espace multisolidarité du Secours Populaire Français

 

 

 

Le mercredi 29 juin 2011, a eu lieu la pose de la 1ère Pierre de l’espace Multisolidarité du Secours Populaire Français.

 

 

 

 

 

Cette manifestation s'est déroulée en présence d’Adeline Hazan, Maire de Reims et Présidente de Reims Métropole, Eric Quénard, Président de Reims habitat Champagne-Ardenne et Conseiller Général de la Marne,  Patrick Baudet, Directeur Général de Reims habitat Champagne-Ardenne, Julien Lauprêtre, Président du Secours Populaire Français, Patricia Le Corvic, Secrétaire générale du Secours Populaire Français - Fédération de la Marne,  Jacques Meyer, 1er vice-président du conseil régional.

Cet espace multisolidarité livré en septembre 2012 aura plusieurs fonctions :

- Un lieu d’accueil  à partir duquel vont se construire des solidarités multiformes avec les familles, les enfants, les jeunes ou les personnes isolées en difficulté, et tous les gens de cœur. Cet espace Multisolidarité va aussi accueillir le siège du Conseil de la région Champagne Ardenne du Secours Populaire, ainsi que la Fédération Départementale de la Marne.

- Une meilleure gestion des espaces de stockage  (vêtements, jeux, denrées alimentaires…) afin de faciliter la distribution aux bénéficiaires.

- Des bureaux fonctionnels  pour les bénévoles et les services.

La construction de l’espace Multisolidarité s’inscrit dans une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) adaptée aux locaux tertiaires, avec la volonté de réduire les impacts de ce nouveau bâtiment sur l’environnement et de donner un cadre privilégiant la qualité de vie, le confort et la santé des bénéficiaires et bénévoles.

Le financement de l’opération

Le Secours Populaire Français acquiert son nouveau siège grâce notamment à la vente de son ancien siège, à un prêt bancaire et à diverses subventions : l’ANRU pour 800 000€, la Ville de Reims pour 485 000€, le Conseil Régional pour 400 000€ et le Conseil Général pour 270 000€.

Conformément à la réglementation de l’ANRU, dans le cadre de la charte d’insertion, une partie du chantier de construction va être réalisé par des personnes éloignées de l’emploi qui bénéficieront d’un accompagnement social et de formations. L’objectif est que ce chantier leur permette d’obtenir à terme un emploi. Au total, 1 590 heures de travail sont concernées par ce dispositif d’insertion.

Partager cette page sur

Reims habitat  Champagne Ardenne
71, avenue d'Épernay
51100 Reims

Nous contacter

Lien vers notre partenaire :

I-mmocoop