Reims habitat, acteur du territoire

A vos cotés depuis plus de 90 ans.

Vous êtes dans : Accueil > L'EcoAppart' Clairmarais > Actualités

Actualités

Plus de 7000 visiteurs à l’EcoAppart’ Clairmarais  !

Depuis son inauguration en octobre 2012, l’EcoAppart’ Clairmarais a reçu plus de 7000 visiteurs. Cette réussite récompense la démarche entreprise par Reims habitat de proposer aux rémois un lieu de découverte des économies de consommation d’énergies et d’apprentissage des éco-gestes.

A partir de gestes simples, à la portée de tous financièrement et dans leur réalisation, les animateurs de l’EcoAppart’ démontrent que nous pouvons tous agir pour faire des économies ou maîtriser nos factures d’eau, de chauffage, d’électricité qui font du bien à la planète et qui nous font du bien financièrement.

L’EcoAppart’ Clairmarais est ouvert à tous, seul ou en groupe. Un public diversifié a déjà pu en bénéficier : particuliers, personnes en insertion sociale ou professionnelle, associations, scolaires, étudiants, accompagnateurs ou travailleurs sociaux ou encore salariés d’entreprises soucieux de réduire leur charge et de leur responsabilité écologique.

Les visites de l’EcoAppart’ Clairmarais sont possibles tous les jours de la semaine sur rendez-vous de 9h à 12h et de 14h à 17h en appelant au 03.26.77.05.94 ou au 06.70.23.81.70.

EcoAppart’ Clairmarais
6 rue Hortense Sinzot 51100 Reims (accès à l’angle du 64 rue de Courcelles). ecoappartclairmarais@orange.fr

 

 

Atelier Recycl’Textile à l'EcoAppart'

L’Ecoappart’ Clairmarais a organisé en 2016 un atelier Recycl’Textile. L’objectif était de fabriquer soi-même des vêtements ou objets de déco à partir de vieux vêtements ou de chutes de tissus de récupération.  Ainsi, de mars à juin 2016, 10 ateliers en tout ont été organisés et animés par une couturière professionnelle. Environ une vingtaine de personnes a pris part à chacun de ces ateliers. Une action similaire avait déjà été organisée l’année dernière. A l’issue du dernier atelier organisé le 8 juin 2016, un moment convivial a été organisé autour d’un repas partagé entre les participants.

 

 

 

 

DiscoSoupe Esplanade Géruzez

Vendredi soir, 10 octobre, navets, carottes, fenouil, courgettes, aubergines, tomates et autres légumes, ont tremblé dans leurs cagettes.

Habitants, grands et petits de Courcelles-Géruzez-Sinzot, et rémois-rémoises, sensibles au problème du gaspillage alimentaire, étaient venus en nombre armés d’un économe ou d’un couteau.

Très vite la bonne humeur a été contagieuse et les légumes ont accepté de bon cœur de plonger les uns dans le saladier à ratatatouille, les autres dans la marmite à soupe. Le tout en live grâce au concert rock, blues,country… de Charley Kestemont .

Mais au fait c'est quoi une DiscoSoupe ?

« C’est un mouvement solidaire et festif qui s’approprie l’espace public et le rebut alimentaire pour sensibiliser au gaspillage alimentaire ». L’EcoAppart’ Clairmarais qui régulièrement s’associe à des actions d’ampleur nationale ou européenne sur les thématiques du développement durable, a souhaité ouvrir la saison 2014-2015 en participant à la semaine de lutte contre le gaspillage alimentaire. En partenariat avec Le SUPER U de Clairmarais, les animateurs ont récupéré des légumes non commercialisables mais consommables. Ainsi plutôt que de finir à la benne, ils ont fini dans les assiettes d’un repas partagé en toute amitié.

BRAVO aux organisateurs, MERCI à La Maison de quartier Clairmarais. Prochain Rendez-vous anti-gaspi : Atelier d’écrasé de pommes le 14 octobre. Renseignements et inscriptions au 03.26.77.05.94 ou au 06.70.23.81.70

La DiscoSoupe en images !

 

 

Découvrez la nouvelle campagne nationale sur la réduction des déchet

A l'occasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets (ayant eu lieu du 16 au 24 novembre 2013), le Ministère du Développement durable et de l’Énergie et l’ADEME ont lancé, le 15 novembre 2013, une nouvelle campagne nationale  sur la réduction des déchets.  Elle a pour objectif d'inciter les Français à limiter leur production de déchets  et à mieux trier ceux qui n’ont pu être évités .Sur un ton humoristique et décalé, cette nouvelle campagne ne se cantonne pas à valoriser les bénéfices pour la planète : elle promeut également tous les bénéfices individuels à agir. Le mot d’ordre : « Si vous ne le faites pas pour la planète, faites-le pour vous » . Retrouvez sur le site Internet www.reduisonsnosdechets.fr , refondu dans l’esprit de la campagne, des conseils et exemples de bonnes pratiques pour réduire ses déchets au quotidien à l'attention des particuliers mais aussi des entreprises et des collectivités.

 

 

 

 

 

Partenariat entre Reims habitat et EDF Collectivités

Le vendredi 14 juin 2013, Reims habitat et EDF Collectivités ont signé, à l’EcoAppart’ Clairmarais, une convention de partenariat les liant autour de cet outil pédagogique inauguré par Reims habitat en octobre 2012.

La Direction Régionale Collectivités Territoriales Est d’EDF a décidé d’apporter son soutien à la démarche entreprise, via l’EcoAppart’ Clairmarais, par Reims habitat en signant, le vendredi 14 juin, une convention de partenariat.

Pendant 3 ans, EDF va apporter un soutien financier à l’EcoAppart’. EDF remet également du matériel à Reims habitat pour faciliter la mise en place des animations et ateliers proposés dans le cadre de l’EcoAppart’. Des wattmètres, des thermomètres, des multiprises « intelligentes », des ampoules basse consommation ou encore des affiches ou brochures sur les économies d’énergies seront fournis pour renforcer l’aspect pédagogique des visites de l’EcoAppart’.

EDF pourra également apporter son soutien en étant présent lors de l’organisation d’événements ponctuels à l’EcoAppart’. En contrepartie, Reims habitat offre la possibilité à EDF d’organiser des visites pour des partenaires.

 

 

 

 

Interview des animateurs de l’EcoAppart’ Clairmarais

Inauguré en octobre 2012, l’EcoAppart’ Clairmarais de Reims habitat est animé par deux salariés de L’Union Départementale des Associations Familiales de la Marne (UDAF), Hervé Fleischmann et Marie-José Siweck.

Pouvez-vous vous présenter ?

Hervé Fleischmann :  j’ai été embauché par l’UDAF spécifiquement pour l’EcoAppart’. Je suis donc un petit nouveau au sein de cet organisme. Je suis issu du milieu associatif et écologiste de Reims. Je suis impliqué dans deux associations et par le biais d’une, je connaissais déjà Marie-José. Dans ma vie de tous les jours,je suis très sensible à l’impact écologique de mes actes et je réfléchis donc à ma manière de consommer. Je vais, par exemple, privilégier la boulangerie de mon quartier pour acheter mon pain et si possible, je vais acheter du Bio. Pour mes déplacements, je réfléchis à la manière dont je peux les faire. Pour venir à l’EcoAppart’, je fais les 3 km le séparant de mon domicile en vélo. Je ne pollue pas et je fais des économies qui me permettent d’acheter plus facilement des produits Bio ou de partir plus longtemps en vacances. Et bien évidemment, tous les conseils que nous donnons, avec Marie-José, au sein de l’EcoAppart’, nous les appliquons nous-mêmes dans nos vies respectives. Notre légitimité est ainsi accrue et nous pouvons donner des petites astuces pour faciliter l’application de nos conseils.

Marie-José Siweck : Je suis salariée à l’UDAF depuis 2002, j’ai une formation et une expérience professionnelle dans le travail social. Avant de travailler sur le projet de l’EcoAppart' Clairmarais, j’ai conduit un autre projet autour de la prévention des consommations des énergies pour des publics relogés dans le cadre des Opération de Renouvellement Urbain.

Comme l’a bien dit Hervé, dans la vie de tous les jours, j’essaie d’appliquer les conseils prodigués au sein de l’EcoAppart’, d’avoir une réflexion sur ma manière de consommer, prendre de la distance et choisir un mode de consommation plutôt que de subir. Mieux maîtriser ses dépenses, c’est gagner en pouvoir d’achat.

Actuellement en formation en Master 2, je réfléchis, dans le cadre de mes travaux de recherche, sur la précarité énergétique afin d’établir un état des lieux des différentes solutions pour en sortir, au niveau des politiques publiques en place ou en réflexion, comme le Bonus-Malus, la généralisation des tarifs sociaux, les différents dispositifs d’aide à la rénovation du bâti énergivore…, mais aussi au niveau des initiatives collectives et à la manière dont la question est traitée dans d’autres pays ( Belgique, Maroc, Royaume-Uni …) .

Que peut-on trouver concrètement à l’EcoAppart' Clairmarais ?

A l’EcoAppart’, nous souhaitons que les visiteurs se posent des questions sur leurs habitudes de consommation et qu’ils trouvent les réponses pour les changer. Nous leurs proposons des solutions basiques, qui ne nécessitent pas d’être ingénieur ou plombier et qui ne sont pas hors de prix pour eux. Les visiteurs doivent pouvoir rentrer chez eux et changer des choses sur la durée. Concrètement, nous abordons un sujet essentiel, les charges payées dans un logement à travers trois thématiques : l’eau, l’électricité et le chauffage.

Pour l’eau, nous voyons sa consommation via, par exemple, l’évier dans la cuisine, la salle de bain avec la différence entre un bain et une douche, les toilettes. Nous sensibilisons également les visiteurs au contrôle régulier de leur compteur d’eau afin de prévenir toute fuite, même minime, qui est une des sources de gaspillage. Concernant l’électricité, nous présentons les solutions possibles pour couper toutes les veilles des produits électroniques, de la télévision… qui consomment beaucoup d’énergie pour rien. Nous abordons l’éclairage, l’électroménager. Nous voyons également les modes de cuisson et le chauffage qu’il soit électrique, au gaz, au fioul… Ensuite, quand nous souhaitons aller plus loin, les visiteurs peuvent découvrir la fabrication de produits ménagers, le tri des déchets ou leur réutilisation pour la fabrication d’objets par exemple une chaise en carton.

Nous mettons également en place des ateliers ponctuels. Ainsi, nous avons participé à la semaine européenne de réduction des déchets, la semaine de l’eau…

Comment les personnes intéressées peuvent-elles faire pour visiter l’EcoAppart' ?

Les visites de l’EcoAppart’ Clairmarais sont possibles tous les jours de la semaine sur rendez-vous de 9h à 12h et de 14h à 17h en appelant au 03.26.77.05.94 ou au 06.70.23.81.70.

Pouvez-vous nous dresser un bilan des premiers mois d’existence de l’EcoAppart’ ?

Depuis 7 mois et l'inauguration en octobre 2012, nous avons accueilli environ 600 visiteurs, essentiellement des adultes venus par le biais d’une structure, maisons de quartier, associations ou autres. Nous avons ensuite un tiers des visiteurs qui sont des prescripteurs qui vont revenir avec d’autres personnes (groupe d’élèves, personnes hébergées en structure ou bénéficiant d’un suivi social ou professionnel…). Notre objectif maintenant est d’attirer un public jeune et le « grand public ».

Comment voyez-vous évoluer l’EcoAppart’ ?

Les grandes lignes ont été écrites. Il s’agit dorénavant de faire évoluer l’EcoAppart’ par petites touches, d’adapter les thématiques abordées selon le public et leurs attentes. Les personnes rencontrées à l'EcoAppart' et le fait d’être deux animateurs avec des parcours différents nous permettent d’avancer et de faire évoluer les visites petit à petit. Il faudra également à l’avenir conquérir le grand public pour attirer un maximum de personnes à l’EcoAppart’ Clairmarais.

Enregistrer

 

Enregistrer

Partager cette page sur

Reims habitat  Champagne Ardenne
71, avenue d'Épernay
51100 Reims

Nous contacter

Lien vers notre partenaire :

I-mmocoop